Marys Medicine

Chu-tours.fr





de la Société Française de Neurologie Pédiatrique e de Congrès VINCI-TOURS EVENEMENTS Palais des Congrès S. de la VAISSIERE Membres du Bureau Secrétariat du Congrès - Ant Congrès 154 avenue de Lodève / 34070 Montpellier Tél. : 04 67 10 92 23 / E-mail : sfnp-congres@ant-congres.com Conception graphique : www.kom-graphik.pro


Bienvenue à Tours Toute l'équipe de Neuropédiatrie est heureuse de vous accueillir à Tours du 21 janvier au 24 janvier 2015 pour ce 25ème congrès de la Société Française de Neurologie Pédiatrique. Cette année, nous reprendrons le déroulement habituel de notre congrès : Troubles des Apprentissages le mercredi 21 janvier avec la session de Neuro-Ophtalmologie et de Neuro-ORL qui est une nouveauté de cette édition, Séances plénières en parallèle le jeudi 22 et le vendredi 23 janvier, Congrès du Personnel Soignant et session recherche en parallèle le vendredi. Et enfin commissions scientifiques le samedi 24 janvier au matin. Les thèmes retenus nous permettront de couvrir les principaux champs de la Neurologie pédiatrique : la neurologie fœtale et périnatale, les affections génétiques et du développement, les affections du système nerveux périphérique, les anomalies de la substance blanche, les maladies métaboliques, inflammatoires, et vasculaires, sans oublier bien sûr l'épileptologie qui prendra une large place cette année.
Une large place sera faite également aux Communications orales et aux Posters. Nous comptons sur votre présence, votre participation et votre enthousiasme pour faire de ce congrès un succès.
Nous sommes très heureux et très fiers de vous accueillir en Touraine, «Jardin de la France».
Pour le Comité d'Organisation 6 Mercredi 21 janvier 10 Jeudi 22 janvier 14 Vendredi 23 janvier 20 Samedi 24 janvier Les posters du congrès Remerciements aux sponsors Site d'accueil & Accès Informations générales Accueil des participants Troubles Cognitifs et des Apprentissages - Journée des Centres de Références TSA : Table Ronde TSA : COMMUNICATIONS ORALES 1 SYMPOSIUM NEURO-ORL Symposium SHIRE TSA : COMMUNICATIONS ORALES 2 CONFÉRENCE INVITEE Allocution de bienvenue et ouverture du congrès Accueil et inscriptions Symposium PTC Symposium VIROPHARMA, Société du Groupe SHIRE Assemblée Générale de la SFNP SESSION VASCULAIRE COMMUNICATIONS ORALES - SESSIONS PARALLELES 1, 2 & 3 CONFÉRENCE INVITEE Dîner du congrès à l'Hôtel de Ville de Tours SESSION RECHERCHE COMMUNICATIONS ORALES - SESSIONS PARALLELES 4, 5 & 6 Ateliers thématiques - Sessions parallèles SESSION EPILEPSIE SESSION MOUVEMENTS ANORMAUX 3/01 CONGRES DU PERSONNEL SOIGNANT SESSION 1 : Table Ronde SESSION 2 : communications libres ATELIERS PRATIQUES - SESSIONS PARALLELES ATELIERS PRATIQUES - SESSIONS PARALLELES 4/01 COMMISSIONS SCIENTIFIQUES DE LA SFNP Départ - Déjeuner PROGRAMME / Mercredi 21 janvier Troubles Cognitifs et des ApprentissagesJournée des Centres de Références TSA SESSION 1 : TABLE RONDE - SESSION PLENIERE
TROUBLES DU LANGAGE DANS DES CONDITIONS ATYPIQUES
Modérateurs : E. Schweitzer (Tours), S. Gonzales (Lyon) Les troubles du langage dans l'autisme : des aspects formels à la communication F. Bonnet-Brilhault (Tours) Trouble du langage oral et bilinguisme L. Tuller (Tours) Développement langagier d'enfants avec une surdité légère à moyenne : spécificité H. Delage (Genève) Pause et visite des posters TSA NIV+1 - Foyer des Auditoriums TSA : COMMUNICATIONS ORALES 1 NEURO-ORL PEDIATRIQUE
TSA : COMMUNICATIONS ORALES 1
Modérateurs : M-A. Barthez (Tours), S. Peudenier (Brest) Diagnostic des Troubles logico-mathématiques L-A. Eynard (Paris) TSAO1 - PRISE EN CHARGE DES DIFFICULTES MATHEMATIQUES DES ENFANTS POR-
TEURS DE TROUBLES SPECIFIQUES DES APPRENTISSAGES EN ERGOTHERAPIE V. BARRAY et al. (Garches) TSAO2 - EVALUATION DU PARCOURS DE SOINS DES ENFANTS ATTEINTS DE TDAH EN
FRANCE : RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE QUEST D. COHEN et al. TSAO3 - RÉÉDUCATION NEUROPSYCHOLOGIQUE DU TROUBLE DÉFICIT DE L'ATTENTION
AVEC OU SANS HYPERACTIVITÉ S. FINCK et al. (Strasbourg) Coordonnateurs : S. Pondaven, E. Lescanne (Tours)• Dépistage auditif et diagnostic précoce des surdités S. Pondaven (Tours) • Les surdités génétiques A. Toutain (Tours) • La réhabilitation de l'audition E. Lescanne, J-M. Aoustin (Tours) • Le langage de l'enfant sourd C. Delore (Tours) NIV+1 - Foyer des Auditoriums 25ème Congrès de la SFNP


Mercredi 21 janvier / PROGRAMME Symposium SHIRE - Les multiples facettes du TDAH
Modérateur : P. Castelnau (Tours) • TDAH, passage de l'enfant à l'adulte P. Neuschwander (Lyon) • Comorbidités psychiatriques du TDAH N. Franc (Montpellier) TSA : COMMUNICATIONS ORALES 2
PEDIATRIQUE (début 13.30)
TSA : COMMUNICATIONS ORALES 2
Modérateurs : C. Barondiot (Nancy), C. Billard (Paris) TSAO4 - LE TAC : APPELLATIONS HISTORIQUES ET ASPECTS CLINIQUES À TRAVERS
UNE REVUE DE LITTÉRATURE M. FARMER et al. (Sherbrooke, Canada) TSAO5 - REGARDS CROISÉS EN CENTRE DE RÉFÉRENCE POUR LES TROUBLES DES
APPRENTISSAGES SUR LA BATTERIE D'ÉVALUATION DU MOUVEMENT CHEZ L'ENFANT D. CHATELUS (Bron) TSAO6 - DU DSM-IV AU DSM-V : ÉVOLUTION DE LA DÉFINITION DU TAC (TROUBLE
D'ACQUISITION DE LA COORDINATION) ET IMPLICATIONS CLINIQUES M. FARMER et al. (Sherbrooke, Canada) TSAO7 - DESCRIPTION PHÉNOTYPIQUE D'UNE COHORTE DE 110 ENFANTS
DYSPRAXIQUES SUIVIS À L'HÔPITAL ROBERT DEBRÉ J. BONHEUR et al. (Paris) TSAO8 - CARACTÉRISATION CLINIQUE DU TAC PRÉALABLE À UNE ÉTUDE EN IMAGERIE
FONCTIONNELLE TEP (TOMOGRAPHIE PAR ÉMISSION DE POSITRONS) M. FARMER et al. (Sherbrooke, Canada) TSAO9 - EVALUATION D'UNE RECHERCHE ACTION SUR LA PRISE EN CHARGE GRA-
DUÉE DES TROUBLES DES APPRENTISSAGES EN ENVIRONNEMENT MAJORITAIREMENT DÉFAVORISÉ (PARIS SANTÉ RÉUSSITE). A PARTIR D'UNE COHORTE DE 3160 ENFANTS DE PRIMAIRE DE CP-CE1 C. BILLARD et al. (Paris) TSAO10 - EXPÉRIENCE D'UN DISPOSITIF «DYS TICE» D'ACCOMPAGNEMENT D'ENFANTS
DYSLEXIQUES DANS L'UTILISATION DES OUTILS INFORMATIQUES MB. DEHOUCK et al. (Lens) TSAO11 - L'ESTIME DE SOI ET LES PROBLÈMES DE COMPORTEMENT CHEZ LES ENFANTS
SOUFFRANT DES TSL ORAL ET ÉCRIT CONSULTANT LE CENTRE DE RÉFÉRENCE C. BARONDIOT (Nancy) Pause café NIV+1 - Foyer des Auditoriums PROGRAMME / Mercredi 21 janvier Coordonnateur : D. Bremond-Gignac (Amiens) Introduction : P-J. Pisella, D. Bremond-Gignac
Manifestations neuro-ophtalmo-pédiatriques de la neurofibromatose de type 1
Modérateurs : P-J. Pisella, D. Bremond-Gignac Critères diagnostic de la neurofibromatose de type 1 et complications D. Rodriguez Eléments ophtalmologiques, critères et suivi de la neurofibromatose de type 1 J. Bursztyn, D. Bremond-Gignac Suivi clinique neuro-pédiatrique de la neurofibromatose de type 1 A-G. Le Moing Le gliome des voies optiques, indications du neurochirurgien Le gliome des voies optiques, indications thérapeutiques sur le plan oncologique (intérêt du dépistage IRM) Table ronde, discussion Pause café devant la salle Regard et eye tracking
Modérateurs : S. Nguyen, J. Bursztyn Eye tracking et champ visuel du jeune enfant E. Delouvrier Eye tracking et électro-encéphalogramme dans les processus cognitifs Eye tracking et mouvements oculaires anormaux Innovation en rééducation orthoptique et eye tracking Z. Kapoula Strabisme et eyebrain E. Bui Quoc 25ème Congrès de la SFNP



Mercredi 21 janvier / PROGRAMME «L'EMDR qu'est-ce que c'est ? Intérêt en thérapeutique?» - p.183
M. Silvestre (Aix-en-Provence) Allocution de bienvenue et ouverture du congrès NIV+2 - Espace Sorel 2008 - Stevens Frémont - PROGRAMME / Jeudi 22 janvier Accueil et inscriptions Modérateurs : K. Deiva (Paris), D. Rodriguez (Paris) • Progrès en neuroimmunologie: vascularites, syndromes paranéoplasiques, SEP et thérapie génique intra-cérébrale - p.184 M. Tardieu (Paris) • Aicardi-Goutières syndrome and other type I interferonopathy phenotypes - p.185 Y. Crow (Londres) Symposium PTC - Difficultés des essais thérapeutiques dans la Maladie de
Modérateur : E. Lagrue (Tours) • Dystrophinopathies et atteintes cognitives F. Rivier (Montpellier) • Les outils d'évaluation dans les essais thérapeutiques dans la myopathie de I. Desguerre (Paris) Pause et visite des posters NIV-2 - Espace exposition Symposium VIROPHARMA - Société du Groupe SHIRE - Convulsions à l'école : où
en sommes-nous ?
Modérateur : J-M. Pedespan (Bordeaux) • Point de vue du pédiatre : en parler plus ? C. Bulteau (Paris) • Point de vue du médecin scolaire : en parler mieux ? C. Cordoliani (Versailles) • Education thérapeutique : l'école de l'épilepsie ? S. Auvin (Paris) Assemblée Générale de la SFNP NIV+1 Audit. Ronsard Déjeuner et visite des posters NIV-2 - Espace exposition Modérateurs : S. Chabrier (Saint Etienne), S. N'Guyen (Angers) • AVC néonatal : que deviennent-ils à l'âge scolaire? Résultats du suivi de cohorte - S. Chabrier (St Etienne) • Comment le cerveau s'adapte-t-il après un AVC néonatal : imagerie anatomique et fonctionnelle - p.187 M. Dinomais, L. Hertz-Pannier (Paris) • AVC de l'enfant : prise en charge à la phase aiguë et mise en place des filières régionales - p.188 M. Kossorotoff (Paris)
CO1 - ORGANISATION DE LA FILIÈRE ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL (AVC) ISCHÉMI-
QUE PÉDIATRIQUE EN RÉGION BRETAGNE - p.176 E. GARGAUN et al. (Rennes) 25ème Congrès de la SFNP Jeudi 22 janvier / PROGRAMME CO2 - PRISE EN CHARGE D'UN DÉFICIT NEUROLOGIQUE AIGU AUX URGENCES
PÉDIATRIQUES : ÉTUDE INTER-RÉGIONALE DE PRÉ-ÉVALUATION DE LA FILIÈRE AVC PÉDIATRIQUE - p.177 M. CARNEIRO et al. (Bron) CO3 - COLLABORATION ENTRE UNITÉ NEUROVASCULAIRE D'ADULTES ET NEUROPÉ-
DIATRIE POUR LA THROMBOLYSE EN PHASE AIGUË DES INFARCTUS CÉRÉBRAUX DE L'ENFANT : RETOUR D'EXPÉRIENCE - p.177 L. TABONE et al. (Paris) Symposium NOVARTIS - Enjeux du suivi pédiatrique du patient atteint
de Sclérose Tubéreuse de Bourneville et le devenir à l'âge adulte
Modérateurs : A. Riquet (Lille), G. Deschenes (Paris) • Point de vue pédiatrique F. Audic-Gérard (Aix-en-Provence) • Point de vue du néphrologue adulte T. Krummel (Strasbourg) Pause et visite des posters NIV-2 - Espace exposition SESSION 1
SESSION 2
SESSION 3
Posters commentés
& Appels à projet
SESSION 1 : Génétique
Modérateurs : A. Toutain (Tours), O. Boespflug (Paris) O1 - LA DUPLICATION 16P11.2 DE 600KB EST ASSOCIÉE À UN LARGE SPECTRE DE
TROUBLES NEURODÉVELOPPEMENTAUX, UNE BAISSE DU PÉRIMÈTRE CRÂNIEN ET UN SOUS POIDS. ETUDE D'UNE LARGE COHORTE DE 270 PORTEURS S. LEBON et al. (Lausanne) O2 - APPORT DU SÉQUENÇAGE CIBLÉ D'UN PANEL DE GÈNES IMPLIQUÉS DANS LES
MALFORMATIONS CÉRÉBRALES DIFFUSES : UN AN D'EXPÉRIENCE, UN TIERS DE A. TOUSSAINT et al. (Paris) O3 - DESCRIPTION DU PHÉNOTYPE NEUROLOGIQUE DES PATIENTS ATTEINTS D'UN
SYNDROME HGPPS (HORIZONTAL GAZE PALSY WITH PROGRESSIVE SCOLIOSIS) AVEC MUTATION DU GÈNE ROBO3 M. LE ROCH et al. (Paris) O4 - INTÉRÊT DIAGNOSTIQUE DE LA STRATÉGIE DE SÉQUENÇAGE HAUT DÉBIT D'UN
PANEL DE GÈNES DANS LE SYNDROME DE JOUBERT : ÉTUDE D'UNE COHORTE DE 209 L. BURGLEN et al. (Paris) O5 - APPORT DE L'ANALYSE CHROMOSOMIQUE SUR PUCE À ADN (ACPA) DANS LE
DIAGNOSTIC DES RETARDS DE DÉVELOPPEMENT, DÉFICIENCES INTELLECTUELLES (DI) ET TROUBLES DU SPECTRE AUTISTIQUE (TSA) : RÉSULTAT CHEZ 228 ENFANTS SUIVIS EN M-A. SERRE et al. (Les Mureaux) PROGRAMME / Jeudi 22 janvier SESSION 2 : Divers 1
Modérateurs : V. Laugel (Strasbourg), S. Napuri (Rennes) O6 - REVASCULARISATION CÉRÉBRALE DES MOYAMOYA PÉDIATRIQUES : RÉSULTATS AU
LONG COURS ET APPORT DE L'IMAGERIE PAR IRM-ASL T. BLAUWBLOMME et al. (Paris) O7 - INTÉRÊT DE LA SÉQUENCE DE PERFUSION ASL (ARTERIAL SPIN LABELING) EN
IRM POUR LE DIAGNOSTIC À LA PHASE AIGUË DES ACCÈS DE MIGRAINE AVEC AURA ATYPIQUES CHEZ L'ENFANT G. BOULOUIS et al. (Paris) O8 - ENCÉPHALOPATHIE LIÉE AU GÈNE WWOX: SPECTRE PHÉNOTYPIQUE ET
C. MIGNOT et al. (Paris) O9 - ASPECTS ÉLECTROCLINIQUES ET NEURORADIOLOGIQUES DU SYNDROME
D'AICARDI : À PROPOS DE 24 CAS M. CAVALLIN et al. (Paris) O10 - LES CRANIOPHARYNGIOMES
S. PUGET (Paris) SESSION 3 : Posters commentés & Appels à projet
Modérateurs : I. Desguerre (Paris), C. Cances (Toulouse) P1 - SYNDROME CHORÉIQUE D'ÉVOLUTION FAVORABLE SOUS VALPROATE : À PROPOS
DE QUATRE CAS.
C. ESPIL et al. (Bordeaux) P2 - COMPARAISON DES MOLÉCULES ANTICOAGULANTES UTILISÉES DANS LES
THROMBOSES VEINEUSES CÉRÉBRALES DE L'ENFANT : MANIABILITÉ ET QUALITÉ DE VIE D. CZIKA et al. (Paris) P3 - ETUDE DE PHASE III DANS L'AMYOTROPHIE SPINALE DE TYPE 1 : DESIGN ET
L. SERVAIS et al. (Amiens) P4 - PRISE EN CHARGE DES ENFANTS AUX URGENCES SUITE À UNE CRISE D'ÉPILEPSIE
NON FÉBRILE : UNE ÉTUDE PROSPECTIVE DE L'ADMISSION EN HOSPITALISATION J. ROPARS et al. (Brest) P5 - EVALUATION DES PRATIQUES DE SOINS PALLIATIFS ET D'ACCOMPAGNEMENT
POUR LES ENFANTS ATTEINTS D'AMYOTROPHIE SPINALE DE TYPE 1 D'ÉVOLUTION FATALE (PHRC) : RÉSULTATS PRÉLIMINAIRES ET STATUT DES PARENTS DANS CETTE M. HULLY et al. (Paris) P6 - PREMIERS RETOURS ET QUESTIONNEMENTS SUR L'EXPÉRIENCE RÉCENTE
D'IMPLANTATION ET DE SUIVI DE STIMULATEUR DU NERF VAGUE (SNV) AU SEIN DU SERVICE NEUROPÉDIATRIE DU CHU DE LYON D. VILLE et al. (Lyon) 25ème Congrès de la SFNP Jeudi 22 janvier / PROGRAMME P7 - CRÉATION D'UN FICHIER DE RÉFÉRENCE ORPHANET/PMSI POUR LE CODAGE DES
MALADIES RARES DISPONIBLE POUR CHAQUE SERVICE DE NEUROPÉDIATRIE C. CANCÈS et al. (Toulouse) P8 - UNE ÉTUDE DE PHASE IB DANS L'AMYOTROPHIE SPINALE (MOONFISH*): CONCEPT,
APERÇU, OBJECTIFS ET POPULATION T. GIDARO et al. (Paris) P9 - BÉNÉFICE CLINIQUE ET AMÉLIORATION COGNITIVE CHEZ LA SOURIS MODÈLE DE
DMD APRÈS TRAITEMENT SYSTÉMIQUE PAR UNE NOUVELLE CLASSE D'OLIGONUCLÉOTI- DES ANTISENS POUR LE SAUT D'EXON A. GOYENVALLE et al. (Versailles) P10 - APPEL À PROJET PHRC NATIONAL MICROCEPHALIES PRIMITIVES GENETIQUES :
QUELLES AVANCEES ? S. PASSEMARD et al. (Paris) 18.00 CONFÉRENCE INVITÉE
NIV+1
«Petits enfants - Petit écran» - p.189
M. Desmurget (Lyon) Dîner du congrès à l'Hôtel de Ville de Tours PROGRAMME / Vendredi 23 janvier Modérateurs : F. Bonnet-Brilhault (Tours), Y. Chaix (Toulouse) • Physiologie des états d'âmes : l'attention et ses troubles L. Galineau (Tours) • Physiologie des états d'âmes : la veille et ses troubles L. Jian-Sheng (Lyon)• Physiologie des états d'âmes : les robots sociaux-émotionnels O. Joubert (Boston) Pause et visite des posters NIV-2 - Espace exposition SESSION 4
SESSION 5
SESSION 6
SESSION 4 : Handicap
Modérateurs : T. Billette De Villemeur, M-L. Moutard (Paris), D. Juzeau (Lille) O11 - CROISSANCE STATURO-PONDÉRALE DES ENFANTS SOUFFRANT D'INFIRMITÉ
MOTRICE CÉRÉBRALE À L'HÔPITAL GYNÉCO-OBSTÉTRIQUE ET PÉDIATRIQUE DE YAOUNDÉ (CAMEROUN) S. NGUEFACK et al. (Yaoundé) O12 - QUALITÉ DE VIE ET ÉVOLUTION DE L'ÉPILEPSIE AU DELÀ DE 10 ANS CHEZ 36
ENFANTS ATTEINTS D'UN SYNDROME D'ANGELMAN J-M. PEDESPAN et al. (Bordeaux) O13 - OUTIL DE CONCERTATION PLURIDISCIPLINAIRE EN LIEN AVEC L'HAD PÉDIATRIQUE,
LE SAMU ET L'ÉQUIPE MOBILE DE SOINS PALLIATIFS POUR UN PROJET DE SOINS RAISONNABLES À DOMICILE DES ENFANTS EN PHASE PALLIATIVE E. GATBOIS et al. (Paris) O14 - VALEUR PRONOSTIQUE DE L'EEG NÉONATAL POUR LA DÉTECTION DES ANOMALIES
NEURO-DÉVELOPPEMENTALES DES ENFANTS PRÉMATURÉS DANS LA COHORTE LIFT M. PÉRIVIER et al. (Nantes) O15 - SCLÉROSE TUBÉREUSE DE BOURNEVILLE : LE DEVENIR À L'ÂGE ADULTE D'UNE
COHORTE DE PATIENTS AYANT DÉBUTÉ UNE ÉPILEPSIE DANS L'ENFANCE R. GHOUBEIRA et al. (Fanar) SESSION 5 : Epilepsie
Modérateurs : J. Motte (Reims), M. Chipaux (Paris) O16 - PATIENTS MUTÉS POUR STXBP1 : ÉLÉMENTS CLINIQUES CLÉS
C. DI MEGLIO et al. (Marseille) O17A - TBC1D24 : NOUVEAU GÈNE D'ÉPILEPSIE PRÉCOCE ?
AL.POULAT et al. (Lyon) O17B - L'ÉPILEPSIE À DÉBUT INFANTILE AVEC MYOCLONIES PARCELLAIRES PROLON-
GÉES EST PROBABLEMENT UN ÉLÉMENT CLÉ DU DIAGNOSTIC DE MUTATION RÉCESSIVE DE TBC1D24 : DESCRIPTION DE 5 CAS C. BARRAUD et al. (Marseille) 25ème Congrès de la SFNP Vendredi 23 janvier / PROGRAMME O18 - LE PRONOSTIC POST-OPÉRATOIRE DES SPASMES FOCAUX EST COMPARABLE À
CELUI DES CRISES FOCALES « CLASSIQUES » M. CHIPAUX et al. (Paris) O19 - EFFICACITÉ DU RÉGIME CÉTOGÈNE DANS LE TRAITEMENT DE L'ÉPILEPSIE
MYOCLONO-ASTATIQUE PHARMACO-RÉSISTANTE : ÉTUDE MULTICENTRIQUE RÉTROSPECTIVE FRANCAISE E. STENGER et al. (Strasbourg) O20 - AUTOÉVALUATION PAR LES INTERNES DE PÉDIATRIE DE LEUR SAVOIR-FAIRE
DEVANT UN PATIENT AVEC ÉPILEPSIE R. NABBOUT et al. (Paris) SESSION 6 : Divers 2
Modérateurs : P. Berquin (Amiens), N. Bednarek (Reims) O21 - MYASTHÉNIE AUTO-IMMUNE DE L'ENFANT : A PROPOS D'UNE COHORTE DE 40 CAS
C. BARRAUD et al. (Marseille) O22 - PARALYSIE ACQUISE, AIGUË DE LA VIÈME PAIRE CRÂNIENNE D'ORIGINE NON
TRAUMATIQUE CHEZ L'ENFANT: A PROPOS DE 22 CAS N. HEDJEM et al. (Perpignan) O23 - NÉVRITES OPTIQUES INFLAMMATOIRES DE L'ENFANT, FACTEURS PRONOSTIQUES
D'UNE ÉVOLUTION PÉJORATIVE ÉTUDE MULTICENTRIQUE RÉTROSPECTIVE FRANÇAISE M. MIZZI et al. (Toulouse) O24 - PHENOTYPE RADIOCLINIQUE DU SYNDROME D'AICARDI GOUTIERES : A PROPOS
D. CHABALIER ROBIQUET et al. (Garches) O25 - ETAT DES LIEUX DE L'UTILISATION DU SALBUTAMOL DANS LES SYNDROMES
MYASTHENIQUES CONGENITAUX DOK-7 ET COLQ C. RICHARD et al. (Paris) ATELIERS THEMATIQUES - sessions parallèles
1- EUROCARE : Monitoring en neuropédiatrie
Modérateur : G. Favrais (Tours)• Oxygénation Cérébrale (NIRS) et EEG en Pédiatrie F. Wallois (Amiens) • Intérêt de la NIRS et du système HeRO lors d'infections en néonatologie G. Kongolo (Amiens) 2- CYBERONICS : Arguments pour considérer la VNS Therapy®
Modérateur : P. Berquin (Amiens)• Epilepsie pharmacorésistante et VNS Therapy® : quels objectifs ? L. Vallée (Lille) • Pourquoi proposer la VNS Therapy® à vos patients pharmaco-résistants ? N. Travers (Tours) PROGRAMME / Vendredi 23 janvier ATELIERS THEMATIQUES - sessions parallèles
3- NUTRICIA : Le Régime Cétogène
Modérateur : F. Labarthe (Tours)• Régime cétogène de 2010 à 2020 quels progrès passés et à venir S. Auvin (Paris) • Le régime cétogène en pratique S. Grouazel (Paris) 4- EISAI : Prendre en charge les épilepsies de l'adolescent : un problème européen ?
Modérateur : E. Raffo (Nancy)• Les épilepsies de l'adolescent et la période de transition enfant-adulte P. Smeyers (Espagne) • L'adolescent et son environnement : prise en charge globale de l'adolescent R. Appleton (Royaume Uni) • Table ronde : Quelle place pour les nouvelles stratégies thérapeutiques ? Déjeuner et visite des posters NIV-2 - Espace exposition Symposium ADVICENNE - Défis galéniques en neuropédiatrie
Modérateur : C. Chiron (Paris) • Présentation d'Advicenne L-A. Granier (Nîmes) • Nouvelles galéniques en neuropédiatrie : du besoin clinique au médicament C. Chiron (Paris), C. Roussel-Maupetit (Grenoble) • Pharmacodynamie de la GABA-ergie G. Huberfeld (Paris) Modérateurs : R. Nabbout (Paris), N. Villeneuve (Marseille) • Peut-on quantifier le signal EEG ? F. Bartolomei (Marseille) • Faut-il modifier les traitements antiépileptiques lors du passage à l'âge adulte? B. De Toffol (Tours) • Les épilesies focales: une histoire de gènes ! - p.190 S. Baulac (Paris) Pause et visite des posters NIV-2 - Espace exposition 25ème Congrès de la SFNP Vendredi 23 janvier / PROGRAMME SESSION MOUVEMENTS ANORMAUX
Modérateurs : A. Roubertie (Montpellier), D. Doummar (Paris) • Spectre phénotypique associé aux mutations du gène ATP1A3 - p.191 - 192 D. Doummar (Paris), E. Panagiotakaki (Lyon) • Quand le mouvement s'altère brutalement…Stratégie diagnostique - p.193 A. Roubertie (Montpellier) • Accumulation intra-cérébrale de fer : aspects radiologiques - p.194 N. Leboucq (Montpellier) Soirée libre 2005 - David Darrault - PROGRAMME / Vendredi 23 janvier CONGRÈS DU PERSONNEL SOIGNANT SESSION 1 : Table Ronde
• Maltraitance : quelle prise en charge médico-légale et sociale ? Intervenants : A. Charrier, L. Moisy, P. St Martin (Tours) SESSION 2 : Communications libres
• Prise en charge Snoezelen en soins de suite pédiatriques H. Boissais (Tours) CPSO1 - PRISE EN CHARGE INFIRMIÈRE DE L'ENCÉPHALITE À ANTI-CORPS ANTI-RÉCEP- M. Aiche, C. Neumayer (Marseille) CPSO2 - LUTTER CONTRE L'ANXIÉTÉ DES PARENTS ET DES ENFANTS LORS D'EEG PRO- S. De Beaumont (Paris) Pause devant la salle ATELIERS PRATIQUES - SESSIONS PARALLELES
ATELIER 1

ATELIER 2
VENTILATION NON INVASIVE
Prise en charge de la douleur lors des De l'apprentissage à la compétence, soins - M. Colas, S. Constant, D. Brenot, 3 services pour un même projet S. Simon (Tours) N. Fakhri (Tours) Hypno-analgésie en service de Neu- ropédiatrie - Mme Deltour, Mme Arjol NIV-2 - Espace exposition SESSION 3
• Recherche clinique et PHRIP pour les nuls ! M. Carriot (Tours) • PHRIP, Déterminants individuels, organisationnels et managériaux de la qualité de vie au travail des infirmiers en psychiatrie et retentissement sur la qualité des soins P. Cheyroux (Tours) SESSION 4
• Éthique et soins palliatifs en Neuropédiatrie M. Balix et l'équipe soignante du CHU (Bordeaux) • Collaboration équipe de soins et Pallience : création d'un document commun de F. Etourneau, P. Blouin (Tours) 25ème Congrès de la SFNP Vendredi 23 janvier / PROGRAMME ATELIERS PRATIQUES - SESSIONS PARALLELES
ATELIER 1

ATELIER 2
Évènements Non Épileptiques : diagnos- Handicaps : parcours de l'enfant tic différentiel et prise en charge A-L. Suc, B. Abert (Tours) L. Thibault, C. Kermoal, A-S. Norguet, G. Gautier (Tours) Accompagnement en soins et évaluation comportementale : rôle des éducatrices de jeunes enfants S. Cointre, C. Bellot-Lambin (Tours) 2008 - Stevens Frémont - PROGRAMME / Samedi 24 janvier COMMISSIONS SCIENTIFIQUES DE LA SFNP
SESSION 1
• Handicaps et Déficience intellectuelle SESSION 2
• Pathologies neuro-musculaires • Neurologie foetale • Mouvements anormaux SESSION 3
• Leucodystrophies • Pathologies neuro-vasculaires • Pathologies neuro-inflammatoires Déjeuner - Départ David Darrault 25ème Congrès de la SFNP Les Posters du congrès Numérotationdes posters Posters commentés & appels à projets Maladie de la substance blanche Maladie neuromusculaires Maladies inflammatoires ou infectieuses Maladies métaboliques Mouvements anormaux Neurologie foetale 25ème Congrès de la SFNP Inscription au Congrès
21 au 24 Janvier 2015Membre de la SFNP* Etudiant & Internes Dîner du congrès * A jour de leur cotisation 2014 Inscription au Congrès 21 au 24 Janvier 2015
+ Journée Troubles Cognitifs
et des Apprentissages (2*)
Membre de la SFNP*
Etudiants & Internes Inscription Journée Troubles Cognitifs
et des Apprentissages
Mercredi 21 janvier 2015 (3*)
Service formation
Inscription Congrès du Personnel Soignant
Vendredi 23 Janvier 2015 (4*)
Service formation
Les droits d'inscription incluent : • Le badge d'accès à toutes • Le badge d'accès à toutes les ses- • Le badge d'accès pour la Journée • Le badge d'accès au congrès les sessions scientifiques et à sions scientifiques et à l'exposition Troubles Cognitifs et des Apprentis- du personnel soignant du • Le badge d'accès pour la Journée sages du mercredi 21 janvier vendredi 23 janvier • Le programme du congrès Troubles Cognitifs et des Apprentis- sages du mercredi 21 janvier • Les pauses-café • Les pauses-café • Le programme du congrès • Les pauses-café • Le déjeuner du vendredi • Les symposiums et les ateliers • Le déjeuner du mercredi • Le programme du congrès déjeuners (sur pré inscription) • Les pauses-café • Les déjeuners 25ème Congrès de la SFNP VINCI Centre International de congrès de Tours
26 Boulevard Heurteloup - CS 24425 37042 TOURS Cedex 1 Tél : 02.47.70.70.70 « Installer un bâtiment en centre-ville, fut une véritable prouesse pour l'architecte de renom Jean NOUVEL en charge de cette réalisation. Il créera une architecture futuriste de verre et de métal s'intégrant à l'environnement et offrant une très grande polyvalence dans son utilisation.
En plein centre ville, face à la gare TGV et à moins d'un kilomètre de l'autoroute A10, Vinci est idéalement localisé. Le Palais des congrès est à proximité immédiate de 4 parkings (près de 1400 places).» • Par Route
• Par Avion
Tours et Vinci sont au coeur d'un carrefour Situé à 10 min du centre ville et de Vinci, autoroutier avec l'A10 (Paris-Espagne), l'aéroport de Tours - Val de Loire propose l'A28 (Calais-Bayonne) et l'A85 (Nantes- notamment des vols réguliers à destination Lyon) et bénéficient de 5 dessertes natio- de Londres-Stansted, HUB aéroportuaire nales et/ou départementales (RN 10, RD vers des dizaines de destinations dans le 938, RD 952, RD 976, RD 943) assurant monde. Tours est également relié directe- la liaison avec les principales métropoles ment en 1h35 de TGV à Roissy - Charles • Par Train
Tours est desservie par 2 gares TGV : Tours Centre au coeur de la ville et Saint- Pierre-des-Corps située à 5 min du centre ville et de Vinci.
INFORMATIONS GENERALES Mercredi 21 janvier - 8h00 à 19h00 Jeudi 22 janvier - 7h30 à 19h00 Vendredi 23 janvier - 8h00 à 19h00 Samedi 24 janvier - 8h00 à 11h00 Mercredi 21 janvier - 12h30 Jeudi 22 janvier - 13h00 - sur exposition Vendredi 23 janvier - 13h00 - sur exposition Mercredi 29 janvier - 18h30 Allocution de Bienvenue et ouverture du congrès au Palais des Congrès (NIV+2 - Espace Sorel) Les pauses auront lieu sur l'espace exposition au niveau -2 excepté le mercredi (niveau +1 - Foyer des Auditoriums).
Une exposition de matériel médical et de produits pharmaceuti- ques est ouverte aux congressistes au niveau -2.
Jeudi 22 et vendredi 23 janvier Affichage : le jeudi 22 janvier avant 10h00. Le matériel de fixation pour accrocher votre poster sera fourni par le secrétariat du Retrait : le Vendredi 23 janvier à partir de 16h00.
Aucun poster ne sera gardé après 18h30.
Les conférenciers devront se rendre en salle de pré-projection au niveau -2 pour télécharger leur présentation informatique au minimum une heure avant le début de leur intervention DINER DU CONGRES
Jeudi 22 janvier à 20h30
«Soirée Travel Cortex»
à l'Hôtel de Ville de Tours 1-3, Rue des Minimes - 37000 TOURS Entrée sur pré-inscription obligatoire. Pas d'inscription sur place. 25ème Congrès de la SFNP Allocution de bienvenue
Accueil Journée TSA
Hall d'accueil Centre des Congrès VINCI
Journée TSA
Accueil Congrès SFNP
Pauses & déjeuners
SALLES 1 à 8
Ateliers pratiques Congrès Personnel Soignant
Commissions scientifiques SFNP
de la Journée TSA
Pauses & déjeuners
FOYER DES
AG de la SFNP
Congrès du Personnel
25ème Congrès de la SFNP on clinical judgment. The recommended dose of 50 mg/kg/day is based on the available clinical study findings and was the only dose of Diacomit evaluated in the pivotal studies.
There are no clinical study data to support the clinical safety of stiripentol administered at daily doses greater than 50 mg/kg/day. There are no clinical study data to support the use
of stiripentol as monotherapy in Dravet's syndrome. Children aged less than 3 years: The pivotal clinical evaluation of Diacomit was in children of 3 years of age and over with SMEI.
The clinical decision for use of Diacomit in children with SMEI less than 3 years of age needs to be made on an individual patient basis taking into consideration the potential clinical
benefits and risks. In this younger group of patients, adjunctive therapy with Diacomit should only be started when the diagnosis of SMEI has been clinically confirmed (see
section 5.1). Data are limited about the use of Diacomit under 12 months of age. For these children the use of stiripentol will be done under the close supervision of the doctor.
Patients aged ≥ 18 years of age: Long-term data has not been collected in a sufficient number of adults to confirm maintenance of effect in this population. Treatment should be
continued for as long as efficacy is observed. Dose adjustments of other antiepileptics used in combination with Diacomit: – Clobazam: In the pivotal studies, when the use of
Diacomit was initiated, the daily dose of clobazam was 0.5 mg/kg/day usually administered in divided doses, twice daily. In the event of clinical signs of side effects or overdosage
of clobazam, this daily dose was reduced by 25% every week. Approximately two to three fold increases in clobazam and five fold increases in norclobazam plasma levels
respectively have been reported with co-administration of Diacomit in children with Dravet's syndrome. – Valproate: The potential for metabolic interaction between Diacomit and
valproate is considered modest, no modification of valproate dosage should be needed when Diacomit is added. In the pivotal studies, the daily dose of valproate was reduced by
around 30% every week. Abnormal Laboratory Findings: In the event of an abnormal blood count or liver function test finding, the clinical decision for continuing use or adjusting the
dose of Diacomit in conjunction with adjusting the doses of clobazam and valproate needs to be made on an individual patient basis. Effect of formulation: The sachet formulation
has a slightly higher Cmax than the capsules and thus the formulations are not bioequivalent. It is recommended that if a switch of formulations is required this is done under clinical
supervision, in case of problems with tolerability. Renal and hepatic impairment: Diacomit is not recommended for use in patients with impaired hepatic and/or renal function.
Method of administration - Precautions to be taken before handling or administering the medicinal product: The capsule should be swallowed whole with a glass of water during a
meal. The powder should be mixed in a glass of water and should be taken immediately after mixing during a meal. Diacomit must always be taken with food as it degrades rapidly
in an acidic environment. Diacomit should not be taken with milk or dairy products, carbonated drinks, fruit juice or food and drinks that contain caffeine or theophylline.
Contraindications: Hypersensitivity to the active substance or to any of the excipients. Past history of psychoses in the form of episodes of delirium. Special warnings and
precautions for use
: Carbamazepine, phenytoin and phenobarbital should not be used in conjunction with Diacomit in the management of Dravet's syndrome. The daily dosage of
clobazam and/or valproate should be reduced according to the onset of side effects whilst on Diacomit therapy. Growth rate of children: given the frequency of gastrointestinal
adverse reactions to treatment with Diacomit and valproate, the growth rate of children under this combination of treatment should be carefully monitored. Blood counts: Neutropenia
may be associated with the administration of stiripentol, clobazam and valproate. Blood counts should be assessed prior to starting treatment with stiripentol. Unless otherwise
clinically indicated, blood counts should be checked every 6 months. Renal and hepatic impairment: Diacomit is not recommended for use in patients with impaired hepatic and/or
renal function. Substances interfering with CYP enzymes: Stiripentol is an inhibitor of the enzymes CYP2C19, CYP3A4 and CYP2D6 and may markedly increase the plasma
concentrations of drugs metabolised by these enzymes and increase the risk of adverse effects. In vitro studies suggested that stiripentol phase 1 metabolism is catalyzed by
CYP1A2, CYP2C19 and CYP3A4 and possibly other enzymes. Caution is advised when combining stiripentol with other drugs that inhibit or induce one or more of these enzymes.
The pivotal clinical studies did not include children below 3 years old. As a consequence, it is recommended that children between 6 months and 3 years of age are carefully
monitored whilst on stiripentol therapy Potential medicinal product interactions affecting stiripentol: The influence of other antiepileptic medicinal products on stiripentol
pharmacokinetics is not well established. The impact of macrolides and azole antifungal agents on stiripentol metabolism, that are known to be inhibitors of CYP3A4 and substrates
of the same enzyme, is not known. Likewise, the effect of stiripentol on their metabolism is not known. In vitro studies suggested that stiripentol phase 1 metabolism is catalyzed by
CYP1A2, CYP2C19 and CYP3A4 and possibly other enzymes. Caution is advised when combining stiripentol with other drugs that inhibit or induce one or more of these enzymes.
Effect of stiripentol on cytochrome P450 enzymes: Many of these interactions have been partially confirmed by in vitro studies and in clinical trials. The increase in steady state levels
with the combined use of Diacomit, valproate, and clobazam is similar in adults and children, though inter-individual variability is marked. At therapeutic concentrations, stiripentol
significantly inhibits several CYP450 isoenzymes: for example, CYP2C19, CYP2D6 and CYP3A4. As a result, pharmacokinetic interactions of metabolic origin with other medicines
may be expected: citalopram, omeprazole, HIV protease inhibitors, astemizole, chlorpheniramine, calcium channel blockers, statins, oral contraceptives, codeine. A dose adjustment
may be necessary. Interactions with theophylline and caffeine cannot be excluded. Use in combination with stiripentol is not recommended. As stiripentol inhibited CYP2D6 in vitro
at concentrations that are achieved clinically in plasma, drugs that are metabolized by this isoenzyme like: propranolol, carvedilol, timolol, fluoxetine, paroxetine, sertraline, imipramine,
clomipramine, haloperidol, codeine, dextromethorphan, tramadol may be subject to metabolic interactions with stiripentol. Potential for stiripentol to interact with other medicinal
products
: In the absence of available clinical data, caution should be taken with the following clinically relevant interactions with stiripentol: - Undesirable combinations: Rye ergot
alkaloids, cisapride, halofantrine, pimozide, quinidine, bepridil, immunosuppressants and statins. - Combinations requiring precautions: Midazolam, triazolam, alprazolam,
theophylline, caffeine, chlorpromazine. - Effects on other AEDs: pharmacokinetic interactions with phenobarbital, primidone, phenytoin, carbamazepine, clobazam, valproate,
diazepam, ethosuximide, and tiagabine Æ potential risk of overdose. Topiramate: it is considered that potential competition of inhibition on CYP2C19 should not occur
t-FWFUJSBDFUBNOPQIBSNBDPLJOFUJDNFUBCPMJDESVHJOUFSBDUJPOCFUXFFOTUJSJQFOUPMBOEMFWFUJSBDFUBNJTBOUJDJQBUFEPregnancy Risk related to epilepsy and antiepileptic medicinal
products in general:
It has been shown that in the offspring of women with epilepsy, the prevalence of malformations is two to three times greater than the rate of approximately 3%
in the general population. Although other factors, e.g. the epilepsy, can contribute, available evidence suggests that this increase, to a large extent, is caused by the treatment. In
the treated population, an increase in malformations has been noted with polytherapy. However, effective anti-epileptic therapy should not be interrupted during pregnancy, since
the aggravation of the illness may be detrimental to both the mother and the foetus. Risk related to stiripentol: No data on exposed pregnancies are available. Animal studies do not
indicate direct or indirect harmful effects with respect to pregnancy, foetal development, parturition or postnatal development at non-maternotoxic doses. In view of the indication,
administration of stiripentol during pregnancy and in women of childbearing potential would not be expected. The clinical decision for use of stiripentol in pregnancy needs to be
made on an individual patient basis taking into consideration the potential clinical benefits and risks. Caution should be exercised when prescribing to pregnant women and use of
efficient methods of contraception is advisable. During pregnancy: Effective anticonvulsant treatment with stiripentol must not be stopped during pregnancy as worsening of the
disease is potentially harmful to both mother and foetus. Breastfeeding: In the absence of human studies on excretion in breast milk, and given that stiripentol passes freely from
plasma into milk in the goat, breastfeeding is not recommended during treatment. In case stiripentol therapy is continued during breastfeeding, the breastfed infant should be
carefully observed for potential adverse effects. Fertility: No impact on fertility was detected in animal studies. No clinical data are available, potential risk for human is unknown.
Undesirable effect: The most common side effects with Diacomit (seen in more than 1 in 10 patients) are anorexia, weight loss, insomnia, drowsiness, ataxia, hypotonia and
dystonia. Adverse reactions encountered most often are as follows: very common (≥1/10), common (≥1/100, < 1/10), uncommon (≥1/1,000, < 1/100), rare (≥1/10,000, < 1/1,000),
very rare (< 1/10,000, including isolated cases), frequency not known (cannot be estimated from the available data). Within each frequency grouping, undesirable effects are
QSFTFOUFEJOPSEFSPGEFDSFBTJOHTFWFSJUZ4ZTUFNPSHBODMBTTFTt Blood and lymphatic system disorders = common: Neutropenia. Persistent severe neutropenia usually resolves
TQPOUBOFPVTMZXIFO%JBDPNJUJTTUPQQFE3BSFUISPNCPDZUPQFOJB UISPNCPDZUPQFOJBEBUBBSFEFSJWFEGSPNCPUIDMJOJDBMUSJBMTBOEQPTUNBSLFUJOHFYQFSJFODF tPsychiatric Disorders = very common: Insomnia; $PNNPO"HHSFTTJWFOFTTJSSJUBCJMJUZCFIBWJPVSEJTPSEFSTPQQPTJOHCFIBWJPVSIZQFSFYDJUBCJMJUZTMFFQEJTPSEFSTtNervous system disorders = very common: Drowsiness, ataxia, IZQPUPOJBEZTUPOJB$PNNPO)ZQFSLJOFTJBTtEye disorders6ODPNNPO%JQMPQJB XIFOVTFEJODPNCJOBUJPOXJUIDBSCBNB[FQJOF tGastrointestinal disorders = Common:
/BVTFB WPNJUJOH t Skin and subcutaneous tissue disorders  6ODPNNPO 1IPUPTFOTJUJWJUZ SBTI DVUBOFPVT BMMFSHZ VSUJDBSJB t General disorders = Uncommon: Fatigue.
Investigations = Common: Raised ƢGT (notably when combined with carbamazepine and valproate). Rare: liver function test abnormal. Many of the above adverse reactions are
often due to an increase in plasma levels of other anticonvulsant medicinal products and may regress when the dose of these medicinal products is reduced. Description of selected
adverse reactions: Many of the above adverse reactions are often due to an increase in plasma levels of other anticonvulsant medicinal products and may regress when the dose of
these medicinal products is reduced. Reporting of suspected adverse reactions: Reporting suspected adverse reactions after authorisation of the medicinal product is important. It
allows continued monitoring of the benefit/risk balance of the medicinal product. Healthcare professionals are asked to report any suspected adverse reactions via the national
reporting system Overdose: Supportive treatment (symptomatic measures in intensive care units). Pharmacological properties: Pharmacodynamic properties: Other Antiepileptics, ATC code:
N03AX17. - Marketing Authorisation Numbers: Diacomit® 250mg, 60 capsules: EU/1/06/367/002 - Diacomit® 500mg 60 capsules: EU/1/06/367/005 - Diacomit® 250mg powder for oral
suspension, 60 sachets: EU/1/06/367/008 - Diacomit® 500mg powder for oral suspension, 60 sachets: EU/1/06/367/011. Date of first authorisation/revision of the text: 04 January 2007 / Rev.
June 2014. For further information, contact the Marketing Authorisation Holder: Biocodex, 7 Avenue Gal ieni, 94250 Gentil y, France – Tel.: + 33 1 41 24 30 00 – e-mail: webar@biocodex.fr.
BC – 14.03 (06/14) Committed to controlling seizures Name of the medicinal product: DIACOMIT® 250mg hard capsules - DIACOMIT® 500mg hard capsules - DIACOMIT® 250mg powder for oral suspension in sachets - DIACOMIT®
500mg powder for oral suspension in sachets. Qualitative and quantitative composition and pharmaceutical form: DIACOMIT® 250mg caps.: 250mg of stiripentol/caps. and
0.16mg sodium. - DIACOMIT® 500mg caps.: 500mg/caps. of stiripentol and 0.32mg sodium. DIACOMIT® 250mg pder f. oral susp./sachet.: 250mg/sac. of stiripentol and 0.11mg
sodium. - DIACOMIT® 500mg pder f. oral susp./sachet.: 500mg/sac. of stiripentol and 0.22mg sodium. Therapeutic indications: Diacomit is indicated for use in conjunction with
clobazam and valproate as adjunctive therapy of refractory generalized tonic-clonic seizures in patients with severe myoclonic epilepsy in infancy (SMEI, Dravet's syndrome) whose
seizures are not adequately controlled with clobazam and valproate. Posology and method of administration: Diacomit should only be administered under the supervision of a
paediatrician / paediatric neurologist experienced in the diagnosis and management of epilepsy in infants and children. Paediatric population: The dose of Diacomit is calculated on
a mg/kg/day basis in 2 or 3 divided doses. The initiation of adjunctive therapy with Diacomit should be undertaken gradually using upwards dose escalation to reach the recommended
dose of 50 mg/kg/day administered in conjunction with clobazam and valproate. Stiripentol dosage escalation should be gradual, starting with 20mg/kg/day for 1 week, then
30mg/kg/day for 1 week. Further dosage escalation is age dependent: - children less than 6 years should receive an additional 20 mg/kg/day in the third week, thus achieving the
recommended dose of 50 mg/kg/day in three weeks; - children from 6 to less than 12 years should receive an additional 10 mg/kg/day each week, thus achieving the recommended
dose of 50 mg/kg/day in four weeks; - children and adolescents 12 years and older should receive an additional 5 mg/kg/day each week until the optimum dose is reached based

Source: http://www.chu-tours.fr/assets/files/pdf/news/2015/programme_congres_sfnp_2015.pdf

Untitled

THE EFFECTS OF ADVERTISING USING GLOBAL APPEAL VS CHINA- SPECIFIC APPEALS: A STUDY OF CHINESE CONSUMERS IN HONG KONG AND CHINA Fung Sze Man A Project Submitted in Partial Fulfillment of the Requirements for the Degree of Master of Arts in Communication Supervisor: Dr. Vivian Sheer

Preventing ophthalmia neonatorum

POSITION STATEMENT Preventing ophthalmia neonatorumDorothy L Moore, Noni E MacDonald; Canadian Paediatric Society, Infectious Diseases and Immunization CommitteePaediatr Child Health 2015;20(2):93-96Posted: Mar 6 2015 well as the availability of products for prophylaxis, have all changed, raising concerns about the utility of the previously