Marys Medicine

Infordrogues.be


Les nouveautés du centre de documentation - décembre 2014 N'hésitez pas à nous contacter pour consulter ou emprunter ces ouvrages Santé Mentale et Médias : une liaison dangereuse ? DAVENNE C., THIRY B., DONSKOY A., ARTHUR M., DUPONT S., VERMEYLEN M., ROBIN D. LIGUE BRUXELLOISE FRANCOPHONE POUR LA SANTE MENTALE
In : MENTAL'IDEES
Numéro Hors-série

Résumé Dans ce numéro hors-série, nous avons ouvert un espace de parole et, nous l'espérons,
de débat, autour de cette question épineuse des abus de langage véhiculés par la presse à destination du grand public en matière de santé mentale. Vous y trouverez des positionnements différents, parfois surprenants, qui permettent de mettre en lumière les paradoxes et les contradictions qui sont au coeur de la question. [Extrait de l'Edito] Au sommaire : - De l'influence médiatique sur la (dé)stigmatisation en santé Mentale ; Christophe Davenne (pp. 15-17) - La délinquance dans les mass-médias ; Benjamin Thiry (pp. 18-22) - Espèce de vandale, va ! ; Anne-Laure Donskoy (pp. 23-25) - Les mots pour en dire ; Maïté Arthur (pp. 26-27) - Ces mots/expressions qui faussent le sens ; Stéphanie Dupont (pp. 28-28) - Tu es un malade ; Martine Vermeylen (pp. 29-31) - La question de l'usage des diagnostics dans les médias ; Didier Robin (pp. 32-35) - L'information à travers le prisme de la presse généraliste ; Christophe Davenne (pp. 36-38)
Mots-clés
SANTE MENTALE STIGMATISATION ROLE DES MEDIAS TROUBLE MENTAL DELINQUANCE PRESSE
CIRCULATION DE L'INFORMATION INFORMATION DU PUBLIC VOCABULAIRE LANGAGE
BANALISATION ANALYSE CRITIQUE REPRESENTATION SOCIALE REPRESENTATION DE LA
MALADIE DIAGNOSTIC EMOTION FASCINATION

Editeur : L.B.F.S.M.
Date : 2013-10

Pages/durée : pp. 15-39
Type de doc : dossier
Cote : ID E 10.0 / SAN / S
Workaholisme : état des connaissances
In : REFERENCES EN SANTE AU TRAVAIL
Numéro 139

Résumé Le workaholisme est une addiction comportementale dont certains facteurs de risque
peuvent être liés à l'organisation du travail. Les études et enquêtes menées dans différents secteurs d'activité montrent que cette pathologie entraîne des conséquences pour le salarié lui-même, sa famille mais aussi son entourage professionnel. L'équipe pluridisciplinaire de santé au travail a un rôle important dans l'étude du poste de travail, le repérage du salarié workaholique, son orientation vers un réseau de soins et son maintien dans l'emploi. L'article présenté ici porte sur une revue de la littérature et sur l'interrogation de quelques médecins du travail.
Mots-clés
TRAVAIL PATHOLOGIQUE DEPENDANCE SANS DROGUE REVUE DE LITTERATURE EVALUATION DE
LA DEPENDANCE CLASSIFICATION EPIDEMIOLOGIE ETIOLOGIE FACTEUR DE RISQUE STRESS AU
TRAVAIL CONDITION DE TRAVAIL TIC PERSONNALITE HYPERACTIVITE IMPACT SUR LA SANTE
IMPACT FAMILIAL IMPACT PSYCHOLOGIQUE IMPACT SOCIAL PRISE EN CHARGE TEST
AUTOEVALUATION MEDECIN DU TRAVAIL IMPULSIVITE


Les nouveautés du centre de documentation - décembre 2014 Editeur : INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité)
Date : 2014-09

Pages/durée : pp. 143-151 Type de doc : article
Cote : ID CV 1.1 / 031
Le travail social ou l' "Art de l'ordinaire"
Résumé Le travail social est avant tout une activité relationnelle ordinaire que l'on réalise tous,
de manière quotidienne. Mais, ce terme générique désigne également un ensemble de métiers liés au secteur social. Ces travailleurs sociaux se retrouvent depuis quelques années confrontés à de multiples transformations de leurs missions, fonctions notamment liées aux développements des logiques d'expertises sociales. Les mots changent, les pratiques se transforment : des discours prescriptifs et normatifs aux logiques comportementalistes. Ces changements induisent de la souffrance chez les travailleurs sociaux et les personnes prises en charge par ces institutions. Le sujet reste largement méconnu et tabou. Malgré ces constats, les travailleurs continuent de développer au quotidien un véritable "art de l'ordinaire" au sens d'un partage d'expériences sensibles. Ces dispositions, attitudes verbales et/ou non verbales, gestes diffus quasi invisible participe pourtant d'une résistance à ces logiques managériales du fait notamment qu'ils restent difficilement contrôlables. L'évaluation de ces actes informels est quasiment impossible. Ces dons du rien paraissent tellement banals que les travailleurs sociaux ne les perçoivent quasiment plus. "L'art de l'ordinaire" est donc composé de formes multiples de microtraces d'hospitalité épars qui peuvent contribuer à la reconnaissance de l'individu. C'est en cela que cet "art de l'ordinaire" peut devenir un outil théorico-pratique au potentiel politique. Les traces d'hospitalités que les travailleurs sociaux réalisent quotidiennement permettent de travailler les représentations, elles renvoient à une autre manière de faire société. "L'art de l'ordinaire" participe donc d'une conception alternative de faire société en prônant une politique du "Bien Vivre". A l'heure du mythe de la croissance, du développement durable, des flux d'informations, de circulations, du haut débit, le paradigme du bien vivre prône le ralentissement, l'attention aux banalités, l'hospitalité envers autrui, l'attention à l'environnement, à l'écologie des personnes dites "autres".
Mots-clés
TRAVAIL SOCIAL TRAVAILLEUR SOCIAL ROLE DU TRAVAILLEUR SOCIAL RELATION
USAGER-INTERVENANT EXPERIENCE PROFESSIONNELLE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE
COMPETENCE VIE QUOTIDIENNE RELATION D'AIDE VIOLENCE INSTITUTIONNELLE MANAGEMENT
SOUFFRANCE VOCABULAIRE COMPORTEMENTALISME CONTROLE SOCIAL ACCOMPAGNEMENT
EMPATHIE QUALITE DE VIE SOCIOLOGIE

Editeur : Yapaka.be
Date : 2012-06

Pages/durée : 63 p.
Type de doc : livre
Cote : ID E 0.2 PUA T
La tolérance zéro est une hérésie GUILLAIN C., MORMONT M.
In : ALTER ECHOS
Numéro 393

Résumé Plusieurs pays dans le monde, dont le Colorado et l'Etat de Washington aux Etats-Unis,
ont passé le pas de la légalisation. Ici, la décision tombe comme un couperet : tolérance zéro en matière de drogues. Alors, fini de partager un petit pétard entre copains ? Christine Guillain est professeur en droit pénal à l'Université Saint-Louis Bruxelles et membre de la Liaison antiprohibitionniste. Elle commente pour nous la position du nouveau gouvernement fédéral.


Les nouveautés du centre de documentation - décembre 2014 Mots-clés
POLITIQUE EN MATIERE DE DROGUES BELGIQUE LEGISLATION HISTORIQUE PROHIBITION
REPRESSION STIGMATISATION SANTE PUBLIQUE REDUCTION DES RISQUES (DROGUES)
ANALYSE CRITIQUE TOLERANCE ZERO CRIMINALISATION

Editeur : Agence Alter
Date : 2014-11

Pages/durée : pp. 32-34
Type de doc : article
Cote : ID CV 6.3 / 038
Faire accepter les lieux de réduction des risques : un enjeu quotidien LE NAOUR G., HAMANT C., CHAMARD-COQUAZ N.
Résumé Les professionnels de la Réduction des risques, qui accueillent et accompagnent les
usagers de drogues, connaissent des difficultés à faire reconnaître et accepter leur mission de Santé publique. Que ce soit par peur de la différence, des états de conscience modifiés, pour des raisons morales ou au regard de la loi, les riverains des dispositifs de RdR mettent en question la présence des usagers à leurs côtés. Pour leur répondre, la médiation sociale est inscrite au coeur des missions des Centres d'accueil et d'accompagnement à la réduction des risques des usagers de drogues (CAARUD), principal levier pour permettre l'acceptabilité des dispositifs. Quelles sont les formes données à la médiation mise en oeuvre par les professionnels de la RdR? Cette étude financée par la Direction générale de la santé (DGS) répond à cette question. Elle propose ainsi un état des lieux bibliographique des études, guides et observations faites autour de cette question, complété par le recueil détaillé des pratiques professionnelles dans un certain nombre de dispositifs de RdR. Enfin, une troisième et dernière partie reprend, sous forme de recommandations, les principaux enjeux liés à la mise en place d'un nouveau lieu d'accueil. Sont ici identifiées les étapes nécessaires à la mise en lien entre les dispositifs de RdR et leurs partenaires, qu'ils soient institutionnels (Agences régionales de santé, municipalités, communautés de communes, forces de l'ordre, services sociaux.) ou privés (bailleurs, commerçants, voisins.). Ce sont autant d'interlocuteurs de la médiation sociale, ressources pour permettre aux porteurs de projets de concevoir une démarche concertée d'implantation.
Mots-clés
REDUCTION DES RISQUES (DROGUES) SANTE PUBLIQUE CENTRE D'ACCUEIL TOXICOMANE
USAGE DE DROGUES RELATION DE VOISINAGE REPRESENTATION DE LA DROGUE
REPRESENTATION DU TOXICOMANE REPRESENTATION SOCIALE STIGMATISATION QUARTIER
MEDIATION ROLE DU TRAVAILLEUR SOCIAL LIEN SOCIAL REVUE DE LITTERATURE ANALYSE DE
PRATIQUES ACTION DE TERRAIN RECOMMANDATION AMENAGEMENT DU BATIMENT
PARTENARIAT COOPERATION HYGIENE DE VIE LEGISLATION DES LIEUX COLLECTIFS VIE
QUOTIDIENNE PARTICIPATION COMMUNAUTAIRE

Editeur : CERPE
Date : 2014

Pages/durée : 99 p.
Type de doc : rapport
Cote : ID S 1.1 / FAI / F
Alcool : abstinence et/ou réduction AUBIN H.J., BENYAMINA A., CASANOVA D., CHRISTOL N., CUMBO M., GACHE P., GASTECELLE J.L., GOMEZ H., HAUTEVILLE J.F., KIRITZE-TOPOR P., LEVIVIER M., LEVIVIER M., LUQUIENS A., PECH C., PEYRON E., PIRLOT G.
In : SANTE MENTALE
Numéro 192

Résumé L'abstinence a longtemps été le seul objectif de soin pour les personnes
alcoolodépendantes. Plus en phase avec les modes de consommation et les profils des patients, le modèle de la réduction des dommages et des risques permet un changement de paradigme. Des médicaments de l'alcoolodépendance au Mindfulness, en passant par l'entretien motivationnel, l'offre de soin doit cependant rester centrée sur le patient, ses


Les nouveautés du centre de documentation - décembre 2014 besoins et son rythme. Au sommaire : - Actualités de l'alcoolodépendance ; Henri-Jean Aubin, Amandine Luquiens (pp. 22-29) - Réduction des risques en alcoologie ; Danielle Casanova (pp. 30-34) - Les médicaments de l'alcoolodépendance ; Amine Benyamina (pp. 36-41) - Eclairage psychanalytique sur l'alcoolisme ; Gérard Pirlot (pp. 42-48) - B. Rush, pionnier d'une alcoologie pragmatique ; Marc Levivier, Paul Kiritze-Topor (p. 49) - Pour une alcoologie humaniste ; Henri Gomez (pp. 50-55) - Mindfulness et alcoolodépendance ; Noémie Christol, Mélody Cumbo, Eric Peyron (pp. 56-60) - L'entretien motivationnel : "Il y a l'alcool bien sûr…" ; Pascal Gache (pp. 62-67) - Le carnet de bord, un outil d'aide au sevrage ; Jean-François Hauteville (pp. 68-73) - Alcool : déni et "discours pudique" du buveur ; Marc Levivier (pp. 74-79) - "Etre esclave de l'alcool, c'est très angoissant…" ; Christophe Pech, Jean-Luc Gastecelle (pp. 80-84) - Pour en savoir plus ; Ascodocpsy (pp. 86-87)
Mots-clés
ALCOOL ALCOOLISME CONSOMMATION D'ALCOOL ALCOOLOGIE MORBIDITE ABSTINENCE ARRET
DE CONSOMMATION TYPE D'USAGE USAGE CONTROLE GESTION DE SOI EMPATHIE
EPIDEMIOLOGIE PRISE EN CHARGE ACCOMPAGNEMENT CONTRAT THERAPEUTIQUE
THERAPEUTIQUE MEDICAMENTEUSE REDUCTION DES RISQUES (DROGUES) THEORIE
PSYCHANALYTIQUE PSYCHOTHERAPIE THERAPIE DE GROUPE ENTRETIEN MOTIVATIONNEL
RELATION D'AIDE RELATION THERAPEUTIQUE SEVRAGE (ADDICTION) PROCEDURE PSYCHISME
EDUCATION DU PATIENT REPRESENTATION SOCIALE DEMANDE DE SOINS DENI PAROLE
CRAVING RECHUTE PULSION EMOTION DSM BACLOFENE PLEINE CONSCIENCE MESUSAGE

Editeur : Acte Presse
Date : 2014-11
(sommaire et résumés)
Pages/durée : pp. 21-87
Type de doc : revue
Cote : ID R SANTE MENTALE
Traitement médicamenteux ambulatoire de la dépendance à l'alcool chez les adultes MISTIAEN P., STORDEUR S., ROBERTFROID D., PAULUS D.
Résumé L'approche médicamenteuse est l'une des nombreuses options permettant de traiter les
personnes aux prises avec une consommation d'alcool excessive. L'agence américaine AHRQ (Agency for Healthcare Research and Quality) a réalisé une revue de la littérature sur l'efficacité d'un ensemble de médicaments couramment prescrits pour cette indication, avec et hors autorisation de mise sur le marché.
Mots-clés
ALCOOLISME THERAPEUTIQUE MEDICAMENTEUSE MEDICAMENT ARRET DE CONSOMMATION
EVALUATION EFFICACITE EFFET SECONDAIRE EFFET THERAPEUTIQUE RECHUTE ANALYSE
COMPARATIVE SOINS AMBULATOIRES PRESCRIPTION MEDICAMENTEUSE AIDE A LA DECISION
ACAMPROSATE NALTREXONE BACLOFENE

Editeur : KCE
Date : 2014-11-25
Type de doc : article
Cote : ID CV 4.4 / 007


Les nouveautés du centre de documentation - décembre 2014 Les traitements de substitution aux opiacés : données récentes BRISACIER A.C., COLLIN C.
In : TENDANCES
Numéro 94

Résumé Près de vingt ans après leur introduction en France, en 1995, les traitements de
substitution aux opiacés (TSO) constituent un des fondements de la politique de réduction des risques. Le dernier plan gouvernemental de lutte contre la drogue et les conduites addictives 2013-2017 prévoit d'améliorer la qualité de la prise en charge des patients et de développer l'accessibilité à ces traitements. Le numéro 94 de Tendances présente une synthèse des dernières données disponibles sur les TSO. Elle fait suite à une série de travaux initiés en 2002 portant sur les données de remboursements des médicaments de substitution aux opiacés (MSO). D'autres sources sont également mobilisées dans ce numéro de Tendances qui présente dans un premier temps une estimation du nombre de personnes traitées par TSO en France ainsi qu'une comparaison européenne. Il s'attache ensuite à décrire les personnes concernées en les différenciant selon les modalités de suivi et de délivrance du traitement et aborde également la question du mésusage et du détournement ainsi que les mesures de contrôle mises en place, puis les risques de morbi-mortalité liés aux MSO. Il s'achève par une brève discussion sur "le modèle français" de substitution.
Mots-clés
TRAITEMENT DE SUBSTITUTION TRAITEMENT DES ADDICTIONS THERAPEUTIQUE
MEDICAMENTEUSE OPIACE PREVALENCE SUIVI DU PATIENT PRESCRIPTION MEDICAMENTEUSE
BUPRENORPHINE METHADONE CONTRAT THERAPEUTIQUE USAGER ROLE DU PERSONNEL DE
SANTE USAGE DETOURNE MORTALITE COMORBIDITE ITINERAIRE THERAPEUTIQUE MEDECIN
GENERALISTE MILIEU HOSPITALIER MILIEU INSTITUTIONNEL HEPATITE ASSURANCE-MALADIE
FRANCE ROYAUME-UNI ALLEMAGNE MESUSAGE

Editeur : OFDT
Date : 2014-10

Pages/durée : 6 p.
Type de doc : article
Cote : ID CV 4.1 / 042
Manuel PAACT - Processus d'Accompagnement et d'Alliance pour le Changement Thérapeutique LASCAUX M., COUTERON J.P., PHAN O.
Résumé Destiné en premier lieu aux professionnels qui interviennent dans les Consultations
Jeunes Consommateurs (CJC) mais également aux personnels qui sont sollicités dans la réponse d'intervention précoce et à ceux du premier recours, le manuel PAACT (Processus d'Accompagnement et d'Alliance pour le Changement Thérapeutique) a été pensé comme un outil d'aide et d'appui autour de 3 axes d'évolution dans la prise en charge des pratiques addictives chez les jeunes : - La dimension "multidimensionnelle" de l'addiction (facteurs sociologiques, éléments cliniques, enjeux financiers, contexte culturel, pratiques éducatives, dimensions psychiques et somatiques). - L'accompagnement, marqué par la nécessité d'une rencontre plus en amont d'une simple demande de soin. - Les thérapies intégratives (apport motivationnel, expérientiel, systémique). Illustré d'exemples cliniques, marqué graphiquement par des fonds de couleur, et ponctué de rappels théoriques, cette publication pédagogique marquera par son identité visuelle forte. Pour accompagner l'évolution des pratiques, le manuel propose un cadre permettant ensuite à chacun de formaliser plus méthodiquement son intervention. [Présentation sur le site de l'Editeur]
Mots-clés
JEUNE ADOLESCENT USAGE DE DROGUES ADDICTION PRISE EN CHARGE ACCOMPAGNEMENT DU
PATIENT TRAITEMENT DES ADDICTIONS RELATION THERAPEUTIQUE EVALUATION DE LA


Les nouveautés du centre de documentation - décembre 2014 DEPENDANCE MOTIVATION ETIOLOGIE CONTRAT THERAPEUTIQUE USAGE PROBLEMATIQUE GESTION DE SOI EMPOWERMENT DEMANDE DE SOINS CHANGEMENT DE COMPORTEMENT COMPORTEMENT A RISQUE BIEN-ETRE INDIVIDUATION THERAPIE COGNITIVO-COMPORTEMENTALE POLYCONSOMMATION (ADDICTION) ALCOOL CANNABIS TABAC BINGE DRINKING ROLE DES PARENTS ACCOMPAGNEMENT RELATION PARENT-ADOLESCENT REPRESENTATION PRATIQUE DE SANTE ANALYSE DE PRATIQUES NON-DEMANDE
Editeur : Fédération Addiction
Date : 2014

Pages/durée : 101 p.
Type de doc : livre
Cote : ID E 4.1 / LAS / M
Jeunes et addictions : évolution des comportements et des pratiques professionnelles AUTHIER N., BABE L., BAUCHET E., BECK F., BONNET N., BROUSSE G., CARRASCO COMPAIN G., CASTERA P., COUTERON J.P., DELMER O., DU ROSCOAT E., IDRAC S., LEMONNIER F., MICHAUD P., MOURGUES D., OBRADOVIC I., PAILHAREY C., PERETTI-WATEL P., PHAN O., TREMEY A.,
In : LA SANTE EN ACTION
Numéro 429

Résumé Les consommations problématiques de substances psychoactives constituent l'essentiel
des préoccupations concernant les addictions des jeunes. Le dossier central de ce numéro décrypte les méthodes d'intervention des professionnels, en particulier pour la prévention et la prise en charge. Une vingtaine d'experts et d'acteurs de terrain apportent leurs connaissances et pratiques. Au sommaire : - Introduction ; Emmanuelle Bauchet, François Beck, Jean-Pierre Couteron (pp. 13-14) - Construction sociale du risque : le cas des usages juvéniles de substances psychoactives ; Patrick Peretti-Watel (pp. 15-16) - Usages à risque à l'adolescence, tendances et contextes ; Jean-Pierre Couteron, François Beck, Nicolas Bonnet, Ivana Obradovic (pp. 17-20) - Principaux risques liés à la consommation de substances psychoactives ; Aurore Tremey, Georges Brousse, Nicolas Authier (pp. 21-23) - Les consommations à risque chez les jeunes : facteurs de protection et de vulnérabilité ; Isabelle Varescon (pp. 24-25) - Quelles sont les invervention efficaces chez les jeunes pour prévenir les consommations ? ; Engerrand du Roscoät (pp. 26-29) - "Accompagner les jeunes consommateurs de substances pour qu'ils découvrent leurs potentiel et ressources" ; Entretien avec Philippe Michaud (pp. 30-31) - "Les médecins généralistes peuvent repérer précocement les signaux de mal-être" ; Entretien avec Philippe Castera (pp. 32-33) - Consultation jeunes consommateurs : "Aller à leur rencontre" ; Entretien avec Géraldine Carrasco Compain (pp. 34-36) - À Besançon, des bénévoles formés à la réduction des risques arpentent les lieux festifs ; Lilian Babé (pp. 37-39) - Les Jeux vidéo : la passion et ses limites ; Olivier Phan (pp. 40-43) - Défis et prises de risque : du "Binge Drinking" à la "Necknomination" ; David Mourgues (pp. 44-45) - Conduites addictives des jeunes : après un an, la Mildeca dresse un premier bilan du plan gouvernemental ; Stéphane Idrac (pp. 46-47) - Addictions en scène : quand les jeunes eux-mêmes créent leur outil de prévention ; Claire Pailharey, Fabienne Lemonnier (pp. 48-49) - Pour en savoir plus ; Olivier Delmer (pp. 50-53)
Mots-clés
ADOLESCENCE JEUNE ADDICTION COMPORTEMENT A RISQUE PRISE EN CHARGE USAGE DE
DROGUES TABAC CANNABIS ALCOOL FACTEUR DE PROTECTION VULNERABILITE
DEVELOPPEMENT PSYCHOSOCIAL DEVELOPPEMENT DE LA PERSONNALITE MILIEU DE VIE
RELATION SOCIALE GROUPE DE PAIRS SOCIETE DE CONSOMMATION COMPORTEMENT DE SANTE


Les nouveautés du centre de documentation - décembre 2014 IMPACT SUR LA SANTE IMPACT PSYCHOLOGIQUE PREVENTION STRATEGIE DE PREVENTION EVALUATION DE PREVENTION JEU DE ROLE RELATION THERAPEUTIQUE ENTRETIEN MOTIVATIONNEL MAL-ETRE ROLE DU MEDECIN INFIRMIER SCOLAIRE DEMANDE DE SOINS MILIEU FESTIF REDUCTION DES RISQUES (DROGUES) JEU VIDEO TYPE D'USAGE EXPOSITION AU RISQUE GENRE RESEAUX SOCIAUX
Editeur : Institut national de prévention et d'éducation pour la santé
Date : 2014-09

Pages/durée : pp. 13-53
Type de doc : dossier
Cote : ID E 5.3 / JEU / J

Source: http://www.infordrogues.be/pdf/nouveautes/ID_nouveautes201412.pdf

wimjournal.com

WIMJOURNAL, Volume No. 2, Issue No. 1, 2015 Nawab P. Jamadar et.al. ORIGINAL ARTICLE A Comparative study of Triamcinolone acetonide with Methylprednisolone sodium succinate in the management of chronic low back pain Nawab P. Jamadar1, Aditya V. Vazalwar2 and Basavraj S. Nagoba3 Professor & Head, Anaesthesia1, Resident of Anaesthesia2 and Assistant Dean (R & D)3

bmspaf.org

Sign-up Form for the Bristol-Myers Squibb Patient Assistance Foundation What is the Bristol-Myers Squibb Patient Assistance Foundation? • Bristol-Myers Squibb Company (BMS) established the Bristol-Myers Squibb Patient Assistance Foundation, Inc. (BMSPAF) to help patients who need help paying for medicines prescribed by their healthcare providers. BMSPAF is a non-profit